05 octobre 2007

الله allah

12754235211642

narule

          L'Entité d'Allah

Les Attributs obligatoires d'Allah ,

ceux qu'il est impossible de Lui donner

et ceux qu'il est possible de Lui attribuer :

Qu'est-ce que la foi en Allah ?

La foi en Allah veut dire que l'on doit connaître et croire fermement, avec une conviction inébranlable, en les attributs qu'il faut obligatoirement donner à Allah - Exalté soit-Il - , ceux qu'il est impossible de Lui donner et ceux qu'il est permis de Lui donner.

1. On croit ainsi, d'une façon ferme et sans l'ombre d'un doute, que tous les attributs de perfection qui conviennent à la Magnificence d'Allah - Exalté soit-Il - Lui reviennent obligatoirement.

2. On croit fermement et sans l'ombre d'un doute qu'il est impossible de Lui attribuer n'importe quel défaut ne convenant pas à Sa Magnificence et à Sa Grandeur.

3. On croit avec certitude et sans l'ombre d'un doute qu'Il Lui est permis de faire ou de ne pas faire toute chose pouvant être (al-mumkin) : comme le fait de donner l'existence (à celui qu'Il veut) et de faire mourir (celui qu'Il veut).

Cette croyance globale doit se trouver chez tout croyant, qui doit, en outre, croire d'une façon détaillée qu'Allah - Exalté soit-Il - a treize attributs de perfection. Ils sont l'axe sur lequel repose l'Unicité et la Seigneurie infinie d'Allah, et qu'Il est impossible de Lui attribuer, en même temps, leurs opposés

1. L'Existence (al-Woujoûd ) et son opposé : le non­ être (al-’adam).

Avons-nous besoin réellement d'indices prouvant qu'Allah - Exalté soit-Il - existe ?

La vraie entité de l'humain et sa nature démentent cette allégation. Il n'est pas un seul homme qui n'ait en lui-même un sentiment plus fort que celui de la faim et de la soif qui lui fait savoir qu'il est une créature dépendante d'un Créateur, et que ce monde où il vit et dont il dispose a lui-même un Auteur sage, miséricordieux, fort et infiniment capable de toute chose. Allah - Exalté soit-Il - dit :
30_30

16_54

« Tout ce dont vous jouissez comme bienfait provient de Dieu et puis, quand le malheur vous touche, c'est Lui que vous invoquez à voix haute. Et, une fois qu'Il a dissipé votre malheur, voilà qu'un groupe de gens parmi vous se mettent à donner des associés à leur Seigneur. » Sourate 16, « Les abeilles », versets 53-54.

Pour confirmer cette théorie coranique, voici une série de déclarations de philosophes qui attestent que la croyance en l'existence d'Allah - Exalté soit-Il - est une nécessité et n'a pas besoin d'être prouvée. Elles attestent aussi que celui qui renie l'existence d'Allah ne peut prétendre s'être basé en cela sur le jugement de sa raison et de sa conscience.

Ces déclarations sont extraites de l'Encyclopédie de Farîd Wajdîl :

  • Le philosophe Pascal a dit :

« Toute chose autre que Dieu ne peut étancher notre soif. »

  • Châteaubriand a dit :

« L'homme seul a dit.: il n'y a point de Dieu. »

  • Lotti a dit:

« La parole qui renie le Créateur brûle les lèvres de celui qui la prononce. »

  • Le Cordin a dit :

« Dieu est l'unique soleil qui alimente de son rayonnement éternel toutes les créatures . »

  • Plotin (202-270) a dit :

« Dieu est la source et le point de retour de toute vie. »

  • Le Sieur Yochif a dit dans son livre intitulé Le Rappel dans l'histoire de l'argumentation prouvant l'existence du Créateur :


« Cette croyance indispensable au Créateur est née dans l'esprit des hommes, avant l'apparition des arguments prouvant Son existence. L'homme a beau remonter dans ses souvenirs lointains, et remonter le temps, il ne pourra situer l'instant de la naissance de sa foi au Créateur. Cette foi qui est née en silence et a émergé du fond de son être, influençant toute sa vie. Elle est née en nous, à notre insu tout comme le reste de nos perceptions principales. »

Après cet exposé, il nous parait évident que la question de l'existence d'Allah - Exalté soit-Il - est un sujet définitivement résolu, car il tient de la nature même de l'homme et n'a pas besoin d'indices et de preuves. Mais, malgré cette évidence, nous allons indiquer des indices suffisants afin d'ajouter plus de clarté et permettre de répondre à tout contestataire obstiné.

2. La Prééternité (al-Qidam ) et son opposé : la contingence (al-houdoûth ).

Allah - Exalté soit-Il - est éternel ; c'est-à-dire qu'il n'y a pas de début à Son Existence. Son existence n'a été précédée d'aucun néant.

L'Eternité d'Allah - Exalté soit-Il -, selon cette définition, est obligatoire, confirmée par la raison qu'elle rend immuable. On ne peut imaginer le contraire ! Car l'opposé de l'éternité est la contingence ( al-houdoûth ) qu'il est impossible d'attribuer à Allah - Exalté soit-Il -. Si Allah - Exalté soit-Il - était contingent ( hâdith ), Il aurait eu besoin d'un créateur qui aurait été à l'origine de Son existence ! La question se poserait, de même, pour celui qui L'aurait crée, lui aussi aurait eu besoin d'un créateur pour expliquer son existence ! La raison doit, nécessairement, arriver à une entité dont l'existence est antérieure à tout, de sorte que toute existence émane de son existence. C'est justement l'Entité d'Allah - Exalté soit-Il -.

Allah - Exalté soit-Il - dit :


« C'est Lui Le Premier et Le Dernier. »
Sourate 57, « Le fer », verset 3

« Le Premier » veut dire : Celui dont l'Existence n'a aucun début, Celui qui précède dans Son Existence tout contingent. Son Existence fait partie de Son Essence et n'est pas la conséquence d'une cause ! Allah a une existence qui Lui est propre et Le distingue de tout autre.

Si le Diable veut troubler l'esprit de l'homme par des suggestions dont la compréhension dépasse la raison, qu’il se réfugie auprès de son Seigneur et Lui demande protection et aide, en L'invoquant par ces paroles :


« C'est Toi que nous adorons, et c'est de Toi que nous implorons aide ».

Sourate 1. " Al Fatiha " verset 5.

Il doit se tenir fermement à cela en se soumettânt à Allah - Exalté soit-Il - et en disant : « J'ai cru en Allah ! »

Le Prophète - qu'Allah lui accorde la Grâce et la Paix - a dit :

« Les hommes.ne cesseront pas de se poser des questions (au sujet d'Allah) jusqu'à ce qu'ils en arrivent à dire : « Allah a créé la Création. Qui donc a créé Allah ? » Que celui qui ressent en lui-même quelque chose de ce genre, dise: « J'ai cru en Allah ! » (Rapporté par Mouslim).

« Oriente-toi donc exclusivement vers la religion, en pur monothéiste. Telle est la nature conformément à laquelle Dieu a créé les humains. Nul changement dans la Création d'Allah. Voilà la religion bien droite, mais la plupart des gens ne savent point. » Sourate 30, « Les Romains », verset 30

La vraie religion est l'expression même de cette nature profonde (al-fitra) et le modèle (al-khilqa) sur lequel Allah - Exalté soit-Il - a créé l'être humain. Toute personne sensée, libérée des influences du milieu, des traditions et des fausses croyances héritées, ne doute nullement de cela.

Chaque fois que l'homme oublie Allah et s'égare jusqu'à en nier l'existence, il ne manque pas de recevoir à certains moments de sa vie l'appel de sa conscience, le cri de son entité interne et ces paroles émanant de son coeur qui lui disent :

« Tu es la création d'Allah ! Tu es Son serviteur ! »

Dès lors, tout ce que l'on dit en dehors de cela, n'est que fiction, radotage, spéculation et mensonge ! Il est impossible d'attribuer au hasard et à un accident l'origine de cet univers immense, bâti selon un plan d'une précision inotiie !

Celui qui croit au hasard, et ne croit pas en la puissance divine qui est à l'origine de la Création qu'elle administre en toute liberté, en toute sagesse et avec une minutie extrême, celui-là est un sot, qui n'a point de repères ! Un individu pareil n'est pas digne d'être cité quand il s'agit d'arbitrage et de justice !

Rien dans cet univers, ne serait-ce qu'un seul atome, dont l'existence, les mouvements, les éléments et leur interaction, soient le fruit du simple hasard ! Le monde est devant nous ! Essayons donc de trouver une seule chose semblable dans l'un de ses atomes ! Quand un simple atome ne peut être le produit du hasard, comment en serait-il de l'univers tout entier ?

Le saint Coran signale, dans maints versets, ce sentiment (de religiosité inné) qui est enfoui au fond de chaque personne. Il a démontré l'émergence de cette sensation de l'existence d'Allah qui, à certains moments, peut se transformer en un appel réel et perceptible qui fait lever les mains au ciel pour implorer Allah, pousse à la soumission et à l'humilité devant la Grandeur et la Majesté du Seigneur.

Allah - Exalté soit-Il - dit:

10_12

« Quand l'homme est touché par le mal, il Nous appelle à son secours, qu'il soit étendu sur le côté, assis ou debout. Mais à peine l'en avons-Nous délivré, qu'il reprend son train de vie, comme si jamais dans son désarroi, il ne Nous avait jamais imploré ! C'est ainsi que leurs pires actions furent embellies aux yeux des pervers ! » Sourate 10, « Jonas », verset 12.

Allah - Exalté soit-Il - dit aussi

16_53

Posté par salasse79 à 04:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur الله allah

Nouveau commentaire